Historique du secteur

Jusqu’en 1979, les personnes retraitées de l’enseignement de la Rive-Sud appartenaient à la région de Montréal. C’est à cette période que Bernardine Beauchamp et Françoise Farly-Nolet ont entrepris des démarches auprès de l’AREQ et demandé la création d’un secteur sur la Rive-Sud de Montréal.

Ce nouveau secteur, appelé Longueuil comprend alors 96 membres des villes de Longueuil, Saint-Lambert, Saint-Hubert, Chambly, Saint-Bruno, Sainte-Julie, Saint-Amable, Boucherville, Varennes, Verchères, Contrecœur et Sorel. Gérard Villeneuve en assume la présidence de 1979 à 1985, suivi de Bernardine Beauchamp. Celle-ci devient la présidente de la nouvelle région 09, Richelieu-Yamaska, qui changera de nom, en 1990, pour devenir Montérégie.

Françoise Farley-Nolet, pionnière du 1er contingent, assume la présidence du secteur de 1985 à 1992 avec diverses réalisations à son actif. Huguette Prince lui succèdera de 1992 à 1996, suivie de Ginette Morel de 1996 à 1999, de Camille Tremblay de 1999 à 2002, de Pierre-Paul Côté de 2002 à 2005. André Therrien prendra la relève de 2005 à 2011 pour confier la suite à Gisèle Rocheleau de 2011 à 2017. Andrée Beaumier sera présidente de 2017 à 2021, mandat de 4 ans COVID oblige.

Considérant l’étendue du territoire et l’augmentation du nombre de membres, de nombreux secteurs voient le jour, dont le Bas-Richelieu en 1986, De Lajemmerais en 1991, L’Hexagone en 1995 et les Trois-Lacs en 1999. Quant au secteur Longueuil, suite aux fusions municipales, il adaptera son nom à la réalité de son territoire et deviendra le secteur Vieux-Longueuil en 2003. En 2020, le secteur de L’Hexagone se joint au secteur Vieux-Longueuil. Depuis cet ajout, plus de 2 200 membres font parties du secteur qui comprend les villes de Longueuil, St-Lambert, Chambly et Carignan. En 2022, le secteur deviendra à nouveau Longueuil afin de tenir compte de cette nouvelle réalité territoriale.

En février 1984, paraît la première édition de   La Petite Feuille   sous la coordination de Martine Lapierre. Le Syndicat de l'enseignement de Champlain, dont la présidente est Monique Richard, en assume l’imprimerie et l'envoi postal. Cette revue biannuelle connaît une cure de rajeunissement en juin 2004, sous la présidence de Pierre-Paul Côté avec l’aide de l’infographiste Michel Boisvert. Suite à l’adoption du nouveau logo au Congrès de l’AREQ 2011, le Conseil sectoriel, sous la présidence d'André Therrien, donnera à La Petite Feuille les couleurs de ce nouveau logo national. Dans cette même année sous la présidence de Gisèle Rocheleau cette fois, on confiera l’envoi de la brochure à l’agence Cité Poste. C’est ainsi que le secteur récupérera une somme intéressante pour les activités.

En 1986, Yvette Tessier-Major, Françoise Farly-Nolet, Bernardine Beauchamp et Lucien Brisson fondent la chorale Les Myosotis . Les pratiques se font sous la direction d’Yvette Tessier –Major, accompagnée de Marie-May Bergeron au moment de la fondation.  Pour en connaître davantage sur l’histoire de notre chorale, vous pouvez visiter le site : CHORALE LES MYOSOTIS .

En 1993, débutent les déjeuners mensuels sous la présidence d'Huguette Prince. C’est une formule qui plaît aux membres puisqu'elle réunit une centaine de personnes à chacune de cette activité sociale. En 1999 Camille Tremblay, président du secteur à ce moment-là et initiateur du OYEZ ! OYEZ !, profite de ces déjeuners mensuels pour en faire la distribution.

Le Conseil sectoriel, composé de sept personnes, est le maître d’œuvre de l'ensemble des activités du secteur et de la réalisation du «Plan d’action national». Il est aidé, dans l’organisation, par les cinq comités : condition des femmes, condition des hommes, environnement, retraite et sociopolitique. Une personne responsable des assurances voit à diriger les membres selon les questions. La Fondation Laure-Gaudreault recueille les dons qui seront redistribués aux organismes de jeunes, de personnes aînées et à la recherche.

Une chaîne téléphonique mise sur pied dès la création du secteur compte aujourd’hui, plus de 50 téléphonistes qui rejoignent les membres n’ayant pas d’adresses internet. Un carnet d’adresses internet a été créé en 2004. Grâce à ces deux modes de communication, nous rejoignons plus de 2 220 membres pour les événements importants.

En 2004, le président Pierre-Paul Côté met sur pied un groupe de travail composé de : Michel Boisvert, Jacques Couture, André Desjardins et Jean-Marie Veilleux pour l’élaboration d’un site Internet, pour le secteur Vieux-Longueuil. Le site « AREQ - Secteur Vieux-Longueuil » fera son entrée sur l'autoroute du WEB au printemps 2005.

En 2011-2012, une volonté de rajeunir le site se fait sentir. Le Conseil met sur pied un comité des communications composé de : André Desjardins, Jean-Marie Veilleux, Clément Rajotte, André Therrien et Richard Lépine avec le mandat de produire un site plus moderne, plus dynamique et plus facile d’accès. Après plusieurs mois de recherches, d’essais, de production, le site est prêt. Le lancement se fera lors de l’assemblée sectorielle le 25 avril 2013. Dès ce jour, il sera en fonction, ouvert à nos membres et aux divers visiteurs et visiteuses.

A lire rapidement les procès-verbaux du temps, nous pourrions penser que l’établissement d’un nouveau secteur fut chose facile. Mais une fondation de cette ampleur exigea beaucoup de temps, d’énergie, de foi.

Fiers de ses bâtisseuses et bâtisseurs, les membres d’aujourd’hui continuent l’histoire de notre secteur, le Longueuil, qui est reconnu comme étant vivant, dynamique, engagé, à l’image de tous ceux et celles qui y militent.

 

2013 - Tous droits réservés - AREQ Vieux-Longueuil